Notre histoire 

 
Le domaine d’exploitation du thé a été partiellement planté en 1966 sur une superficie d’environ 36 hectares. Cette région était assez isolée dans les années de 1960 et le programme de plantation est bienvenu dans ce milieu rural où les possibilités d’emplois sont rares. 
 
En 1973, c’est la catastrophe quand le Gouvernement de l’Ouganda dirigé par le général Idi Amin Dada ordonne l’expulsion de tous les ressortissants britanniques, ils ont 90 jours pour plier bagage, et le domaine est nationalisé. Pendant les 20 années qui suivront, le domaine tombe en ruine. Les bâtiments sont complètement pillés et la plantation de théiers laissée à l’abandon devient une jungle. Les ouvriers abandonnés tentent de gagner leur vie en travaillant la terre du mieux qu’ils peuvent. 
 
 
 
 
 

Réhabilitation et retour à la normalité 

En 1994, le Gouvernement de l’Ouganda autorise la restitution des biens et il devient possible pour les propriétaires du domaine nationalisé de reprendre possession de leur propriété. 
 
En 1995 les travaux pour la réhabilitation du domaine commencent. 
 
Plusieurs ouvriers encore dans la région reviennent. Les arbustes théiers devenus des arbres mesurant 25 mètres de haut sont taillés à la main. Malheureusement, des théiers morts recouvrent de grandes aires et ils doivent être remplacés. Après le nettoyage des parcelles, des routes sont dégagées. Les bâtiments sont reconstruits, un nouveau personnel de direction s’organise et des logements pour les ouvriers sont construits. 
 
Pendant ce temps, le domaine aide la communauté locale à reconstruire son église et son école primaire. 
 
 
 
 

Développement d’une usine de fabrication du thé 

 
En l’an 2000, nos théiers étaient maintenant producteurs et nos feuilles vertes étaient envoyées à une usine de transformation située à quelques 50 kilomètres de distance. Les plantations de théiers avoisinantes étaient également réhabilitées par leurs propriétaires et peu à peu, les volumes de production de feuilles vertes ont augmentés dans notre région. 
 
Avec le temps, les théiculteurs avoisinants nous ont demandé de transporter leurs feuilles vertes en plus des nôtres à l’usine de thé si bien que ces fermiers sont devenus nos producteurs membres. Plusieurs de ces fermiers avaient bénéficié de notre aide auparavant en recevant des plants de théier de nos pépinières. 
 
Au fur et à mesure que les volumes de feuilles vertes augmentaient, nous avons réalisé que l’usine connaissait des difficultés à gérer l’augmentation des volumes de feuilles et que le coût de transport devenait un problème. 
 
La construction de notre usine à thé commença le 1ͤ ͬ Janvier 2009 et fut opérationnelle le 1ͤ ͬ Octobre 2010. 
 
Et Nyambya Tea Company va naître… 
Designed and created by it'seeze
Our site uses cookies. For more information, see our cookie policy. ACCEPT COOKIES MANAGE SETTINGS