Réception des feuilles vertes & flétrissage 

 
Réception 

Lorsque les camions de ramassage arrivent à l’usine dans l’après-midi avec les feuilles vertes provenant des théiculteurs membres et de nos jardins, les sacs de feuilles sont repesés car il est important pour l’usine de comparer la différence entre la pesée au champ et celle à l’usine afin d’établir le rapport feuille fraîche et thé sec, une indication sur le bon déroulement de la fabrication. 
 
 
 
 
 
 
Sacs de feuilles vertes pesés 

 
 
Flétrissage 

La composition de la feuille verte est d’environ 80% d’eau et 20% de matière sèche. À la fin de l’usinage, le thé sec contient moins de 2% d’humidité ce qui correspond à l’un des objectifs du processus de transformation qui est de diminuer le pourcentage d’humidité du thé par une évaporation contrôlée. 
 
La première phase de fabrication est le flétrissage de la feuille verte. Les feuilles sont étalées sur des lits de treillis métalliques suspendus au dessus de longs tunnels dit bac de flétrissage. 
 
 
 
 
Des ventilateurs aident à la circulation de l’air ambiant sous ces lits ce qui facilite le flétrissement ou le séchage de la feuille verte pourvu que l’air ambiant soit déjà suffisamment sec. Pour les jours particulièrement humides avec un taux d’humidité ambiante de 95% et plus nous pouvons utiliser la vapeur produite par notre chaudière pour réchauffer l’air ambiant qui entre dans les tunnels de flétrissage. 
 
Le flétrissage implique deux processus : le flétrissage chimique et physique. Le flétrissage physique permettant de retirer une partie de l’humidité dans la feuille de 80% à environ 68% se fait sur une durée moyenne de 12-18 heures ce qui signifie que les feuilles vertes reposent toute la nuit sur les lits de flétrissage. Pendant ce temps, des changements chimiques commencent à se produire dans la feuille et ils auront des effets sur la qualité des attributs du thé manufacturé, sa force, l’éclat de sa couleur et le mordant de son goût. 
 
 
Le matin suivant, le processus de flétrissage est terminé et la feuille est dite « flétrie ». À ce stage, nous sommes prêts à commencer les opérations de transformation des feuilles pour en faire un thé sec. 
Designed and created by it'seeze
Our site uses cookies. For more information, see our cookie policy. ACCEPT COOKIES MANAGE SETTINGS